• Parc national de Timanfaya

    Lanzarote

     

    Juste après les volcans

    Mieux qu'un étang

    En son cœur une pivoine

    Un tournesol

    Et le ciel infini

    Reflétant l'océan

    Parc national de Timanfaya

     

    Lave durcie

    Sculptures des quatre saisons

    D'une vie

    L'océan en contemplation

    Fragile ombrelle joyeux parapluie

    Dans la lumière du couchant

    Parc national de Timanfaya

     

    Les vagues infiniment moutonnant

    Les volcans au loin s’exhibant

    Et l’océan

    Éternel mouvement

     

    Parc national de Timanfaya

     

    Complétude

    De l'ombre et de la lumière

     

    De la terre du feu

    Du présent du passé

     

    Toutes ces facettes

    Sous l'œil

    Ahuri

    Du rubis

     

    L'ombrelle pliante Rubis à facettes

    face à un coucher de soleil

    sur les volcans du Parque nacional de Timanfaya,

    et l'océan, juste derrière.

    Parc national de Timanfaya

    Volcans dans la chaleur

    des lumières du soir.

     

    Parc national de Timanfaya

    Comme me l'écrit J.

    C'est le pays où les parapluies deviennent des ombrelles

     

    D'autres pages sur cette île et sur César Manrique ?

    En cliquant ici, par exemple.

     

    Au jardin des cactus,

    en cliquant là, notamment.

     

    Sur une autre île des Canaries,

    en cliquant là.

     

    Ailleurs en Espagne,

    en cliquant ici.

     

     

    S'il reste d'autres parapluies Poiré Guallino

    toujours libres à la vente ? 

     

    Oui !

     

    Ouf, il en reste pour vous ou vos amis.

     

    Pour voir 

    ceux qui sont disponibles à ce jour, cliquez ici.

    « Lever de soleilLanzarote »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :