• Exposition suisse...

     

    Et pourtant à Roanne !

     

    Exposition suisse...

    Cliché Jean-Marc Duray : merci monsieur le photographe !

     

    Chers amis,

    je vous explique pourquoi l'exposition

    qui s'est terminée hier

    ne peut s'appeler autrement.

     

    Exposition suisse...

    Elle avait pourtant lieu

    à l'Espace Congrès,

    à Roanne,

    dans la Loire.

    Exposition suisse... Cliché Jean-Marc Duray : merci monsieur le photographe.

     

    Mais...

     

    L'affluence a été limitée, par rapport à nos attentes : orages, éclairs, le vendredi, pluie une partie du samedi, ont éloigné certains visiteurs.

    Exposition suisse...

     

    N'empêche, vous connaissez la formule :

    l'essentiel, c'est la qualité !

     

    Exposition suisse...

     

    Si la quantité de visiteurs eût pu s'avérer supérieure,

    nous avons été parfaitement entourés !

     

    Exposition suisse...

     

    Nous avons ri, souri, nous nous sommes raconté mille anecdotes, nous avons sautillé, nous avons même mangé des chocolats...

     

    Exposition suisse...

     

    Eh oui !

     

    Exposition suisse...

     

    Des chocolats suisses...

     

    Exposition suisse...

     

    L'une des bonnes surprises de cette exposition,

    ce fut ce grand sourire,

    pas du tout prévu,

    chaleureux,

    épanoui,

    qui nous a accueillis,

    hier matin, le samedi,

    dès que nous avons poussé la porte de l'Espace Congrès.

     

    Exposition suisse...

     

     "Vous êtes déjà attendus !"

    nous ont glissé les dames,

    à l'entrée.

     

    Exposition suisse...

     

    Nous étions pourtant dans les temps,

    et même un peu en avance.

     

    Exposition suisse...

     

    Etienne F. avait fait huit heures de train la veille,

    depuis sa Suisse natale, pour arriver à minuit à Roanne...

     

    Exposition suisse...

     

     

     Il repartait hier un peu après 15 heures : le même trajet l'attendait dans l'autre sens...

     

    La tête gorgée de souvenirs !

     

    Il a dormi à l'hôtel, et nous a fait cette incroyable surprise :

    une première rencontre, en chair et en os.

     

    Nous nous connaissons par Internet depuis des années...

     

    Ce lecteur attentif

    m'envoie de merveilleuses cartes postales

    depuis tous les pays du monde

    dans lesquels il a déjà travaillé, voyagé,

    chaque fois agrémentées de textes surtout pas anodins...

     

    Et soudain, le sac regorgeant de douceurs,

    il a surgi.

     

    Qui a dit qu'Internet

    était un lieu de rencontres scandaleusement virtuelles ?

     

    De cette exposition,

    concrète, bien réelle,

    nous retiendrons ce parfum de douceur,

    ces rencontres sincères,

    qui vont directement parler au cœur, et font du bien.

    Exposition suisse...

    Cliché Jean-Marc Duray : merci monsieur le photographe !

     

    Merci les Anysetiers,

    pour cette nouvelle aventure caritative.

     

    Merci aux amis, au fan-club, aux fidèles,

    aux nouveaux, qui viennent de découvrir notre travail :

     

    merci à vous tous

    pour votre fidélité et votre présence à nos côtés.

     

    Exposition suisse...

    Au centre, Jean-Marc Duray et Pascale Buisson

     

    Message d'E. F. à son retour ?

    (...) Je me vois très flatté de constater que sur votre blog, ma présence que je voulais inopinée ne prenne les dimensions d'une geste : vous glorifiez avec accortise et minutie les aléas de ma venue (que du coup j'ai revécue à travers votre prose). Sans doute teniez-vous à exprimer l'enchantement suscité par ma visite inattendue, mais je m'avoue presque intimidé d'un tel panégyrique. Je m'offrirai l'égotiste joie de transmettre à quelques proches le lien de cette page.

      De même, je suis heureux que quelques échantillons de chocolat aient fait le bonheur de quelques autres personnes présentes à l'Espace Congrès. (Je regrettais d'ailleurs de ne pas avoir emporté davantage de ces tablettes, j'aurais pu en gratifier l'ensemble des exposants.)   (...)   Pour la petite histoire, désireux de retracer le chemin qui m'avait jadis amené jusqu'à vous, j'ai relu le premier chapitre du Bancal. Je me suis souvenu alors des termes par lesquels Google m'avait conduit à votre plume, dont la forme et le fond m'avaient fort émoustillé : vous effleuriez avec délicatesse un sujet sulfureux, sachant demeurer sur la corde raide sans tomber dans la vulgarité ni la perversion. Peut-être ne serait-il pas inintéressant qu'à l'occasion je ne vous en racontasse davantage sur mes recherches d'alors, et sur l'espèce d'aboutissement que sans le savoir vous leur avez conféré.   En attendant, j'ai bien rangé La Mammographie sur la pile des œuvres à lire cette année, et je ne manquerai pas de vous faire part de mon ressenti.   Je vous souhaite un printemps aux couleurs de vos vêtements et vous dis à bientôt !

     

    Vos commentaires ?

    C'est joliment dit ! bravo....

     

    Super chouette !

     

     

    Pour retrouver la page qui évoquait la journée de la veille,

    cliquez là.

     

    Et l'édition 2016, c'était ici.

     

    Pour vous régaler avec

    les parapluies disponibles à la vente

    cliquez ici.

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Espace Congrès Rendez-vous à l'école primaire »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :