• Ces messages qui font du bien...

    Chers lecteurs...

    Ces messages qui font du bien...

    Chers, très chers lecteurs,

    si vous saviez comme vous me faites du bien !

     

    Le milieu de l'édition n'est pas toujours simple.

     

    Tous mes manuscrits ne sont pas accueillis

    par de courageuses maisons d'édition.

    Ces messages qui font du bien...

    Les lettres de refus font mal au cœur,

    un peu comme si on me disait,

    parfois,

    que mes enfants ne peuvent pas passer - pour l'instant -

    dans la classe supérieure...

     

     

    Zut de zut !

     

    Certains textes dorment,

    attendant leur heure.

    Ces messages qui font du bien...

    Du coup, malgré mon tempérament plutôt optimiste,

    je me heurte parfois à une sorte de découragement,

    à me demander pour qui j'écris... si cela vaut la peine de continuer.

     

    À vrai dire, je n'ai pas le choix, j'écris comme je respire !

    Et j'y reviens, toujours...

    Ces messages qui font du bien...

     

    Heureusement, par surprise

    - c'est ce qui est bien, dans la vie ! -

    je reçois des messages,

    qui m'encouragent, me stimulent,

    m'aident à poursuivre.

    Ces messages qui font du bien...

    Comme celui découvert hier soir dans mon ordinateur,

    d'une personne que je ne connais pas,

    pour l'instant :

     

    Anne,

    J'ai commencé mes vacances en lisant "Le Petit Chaperon Vermillon"...

    Après une journée bien chaude et une douche presque froide, je me suis bien installée et j'ai ouvert le colis reçu ce jour, par la poste.
    Dedans, quatre de vos ouvrages : "Le Petit Chaperon Vermillon", "Le Nain de Jardin", "Le Journal de Ma Sœur" et "Papi Jeannot".

    Deux semaines plus tôt, j'ignorais encore votre existence et par conséquent, votre travail.
    Je suis venue à vous, un peu par hasard...

    Je suis enseignante en primaire et en pensant à l'année prochaine et à mon désir de travailler avec un écrivain de littérature de jeunesse, j'ai consulté la Charte des Auteurs Illustrateurs de Jeunesse sur Internet...

    La liste étant assez importante, j'ai choisi très vite de chercher à la lettre P si je ne trouvais pas mon homonyme. En découvrant votre nom, c'était presque ça !

    Quand j'ai pris connaissance des titres de votre répertoire, mon attention s'est tout d'abord portée sur "Le Petit Chaperon Vermillon" et sur "Boucle d'or et les Trois Ours Venus d'Ailleurs".
    Des contes détournés...
    Voilà qui m'intéresse !
    Ensuite, j'ai continué ma visite sur votre blog, votre page FB... lu la présentation des ouvrages, regardé la vidéo sur YouTube...
    Puis, j'ai passé commande !


    Après une journée bien chaude et une douche presque froide, je me suis bien installée et j'ai commencé mes vacances en lisant "Le Petit Chaperon Vermillon"...

    Au fil des pages, j'ai cru savoir où ce Petit Chaperon allait m'emmener, mais je me trompais !
    Son monde me semblait d'abord loin du mien, puis j'ai réalisé qu'il n'en était rien.
    Bien au contraire !
    Alors que je me laissais bercer par la ballade en forêt, je fus agréablement "réveillée" par l'arrivée chez la "grand-mère". À cet instant, mon éveil s'est accru. Je venais d'être surprise par la tournure des événements : je ne m'y attendais pas ! Et ça, j'adore !
    Le nouveau flash-back qui allait suivre, me confortait dans ce que j'avais commencé à comprendre : comment arriver à faire la paix avec un tel individu ?

    Après ma lecture, j'ai fait les petits jeux, puis j'ai eu envie de vous faire part de mon ressenti. J'aurais bien fait un dessin pour vous l'envoyer, mais j'ai préféré le mail ;-)

    Je vais maintenant faire une pause et continuerai de vous lire un peu plus tard...
    Certainement "Le Journal de ma Sœur"...

    Comme je vous l'ai dit plus haut, je suis enseignante et j'aimerais travailler avec vous.
    Comment exactement ? Ça, c'est une autre histoire !

    Je vous laisse d'abord digérer mon mail...

    Et si, à mon tour, j'ai piqué votre curiosité, peut-être alors, pourrons-nous échanger quelques idées : des questions et des conseils...


    Amicalement,

    Valentine Poirée

     

    Ces messages qui font du bien...

     

    Merci Valentine !

    Merci à vous, lectrices, lecteurs...

    stimulateurs de plaisir d'écrire !

    Ces messages qui font du bien...

    Soleil sur livres

     

    PS : vous avez ici le lien vers Le Petit Chaperon vermillon...

     

    Et puis, comme je l'ai dit à Valentine, elle a eu bien de la chance de réussir à commander Le nain de jardin : les éditions D'un Noir Si Bleu passent au noir... Après dix ans de belle aventure éditoriale, cet éditeur vient de glisser la clef sous la porte, fin juin 2015, il y a 4 jours. C'est lui qui avait publié notamment ce livret carte postale. Vous ne trouverez plus ce titre, ni les autres en librairie. L'éditeur en parle ici. J'ai racheté le stock, je peux encore en fournir aux curieux, comme des autres livrets cartes postales d'Anne Poiré. Quant au recueil de nouvelles La maison de l'écrivain, pratiquement épuisé, je ne sais pas encore s'il sera réédité un jour chez un autre éditeur...

    Ces messages qui font du bien...

    Ces messages qui font du bien...

     

     Et puis ce matin, cet autre message,

    de la même expéditrice :

     

    Anne,

    Le Nain de Jardin a dû jouer un tour à sa façon car c'est avec lui que j'ai repris la lecture au petit matin ! Et de nouveau, l'envie de partager mon ressenti...

    Il fait déjà trop chaud et je voudrais encore dormir !
    Réveillée peut-être plus tôt que prévu, mes yeux encore endormis, rencontrent ce petit bonhomme qui sourit, pas loin de mon oreiller. Le regard embué, je distingue difficilement ses mains... Voilà que j'interprète le pouce levé du bonhomme :
    "SUPER !" semble-t-il me lancer ! "Prends-moi !"

    Et hop ! Pendant que le café passe, je fais la connaissance de madame et monsieur Jarnos !
    J'avoue que je me range vite du côté de leurs voisins.
    "Kitsch" est bien le mot qui me vient à l'esprit !
    Et en même temps, je pense aux deux nains de jardin que ma sœur m'avait donnés ! Elle les avait découverts chez elle et m'en avait fait cadeau, sachant combien je les "appréciais" !!
    Je les avais cachés, ou plutôt enfouis au pied de la haie ! Même Lara, la chienne de mes parents en avait eu peur, quand elle s'était trouvée nez à nez avec l'un d'eux* !

    Puis je pense au nain d'Amélie Poulain et l'oublie assez vite ;-)

    Quand je sens à mon tour le parfum de la viorne qui fleurit au jardin, les souvenirs d'enfance ressurgissent et prennent le dessus : quelle chance d'avoir pu emmagasiner de tels moments...

    Et ensuite, la surprise que j'affectionne parce qu'inattendue : le voyage le long de la rivière et ce qui allait s'en suivre... Le retour du Gnome et mon besoin de partager avec vous ces quelques lignes...

    Décidément, ce Nain a plus d'un tour dans son sac !!

    Cela fait quelques heures maintenant que j'ai écrit ce message.
    Je le reprends à l'instant car vous évoquez dans votre mail "Tous les Chats" et "L'Abécédaire des Animaux".
    Et bien, sachez que je les avais repérés ces deux albums : les couleurs "chat-oyantes", les sculptures généreuses pour le premier et l'envie de feuilleter le second.

    Aussi, je vais suivre vos conseils et vous entendrez certainement parler de moi très bientôt.

    Bon week-end,

    V.


    * Je viens de vérifier, il y est toujours !! J'ai presque de la peine pour lui !
    Alors, pour quelques instants, je vais le faire voyager...
    En joignant à ce mail la photo que je viens d'aller prendre, j'aurai le sentiment de l'avoir libéré de son emprisonnement !!

     

    Ces messages qui font du bien...

    Encore un mail...

    Anne,

    Je suis en train de tondre et mon esprit voyage encore dans vos livres. Je profite d'une pause pour vous lire !

    Je suis tout à fait d'accord pour l'authenticité et l'utilisation de la photo !

    Allez, je retourne à ma tondeuse...

    Je ne serais pas étonnée de rencontrer le deuxième nain à mon passage devant la haie !

    Véronique

     

    Eh oui, ma "Lectrice majuscule" du jour

    s'appelle en réalité

    Véronique Poiret

     

    Rien à voir avec ma famille...

     

    J'avais décidé au départ de modifier son identité, par souci de confidentialité, et finalement je lui ai demandé l'autorisation de vous l'indiquer, en vrai. Elle mérite bien cette reconnaissance !

     

    Pas mal, non, Véronique Poiret,

    comme lectrice émérite !

     

    Sourires sourires...

     

    Les messages précédents datent du 3 et 4 juillet.

    Il me faut devenir plus rigoureuse,

    indiquer une temporalité précise, désormais,

    puisque les échanges se poursuivent...

     

    Suite donc

    en cet après-midi caniculaire

    du 5 juillet 2015 :

    Ces messages qui font du bien...

    Merci Anne !

    Ce matin, j'ai lu "Le Journal de Ma Sœur"...
    Qu'en est-il de mon ressenti ?
    Il faudra patienter un peu !

    Sachez juste que j'ai pris plaisir à écouter votre interview à la radio, via Sound Cloud, lors de votre 2me passage à Fruges. Une façon intéressante d'en savoir un peu plus sur vous ;-)

    J'ai pu aussi découvrir Valentine Poirée grâce à votre article posté sur FB.

    Et dernière petite chose : je l'ai trouvé !
    Le deuxième Nain caché dans ma haie, non loin du premier !
    Il m'a souri quand j'ai écarté les feuilles de charmille...

    Amicalement,

    Véro

    PS : je signe Véro car c'est ainsi que je me reconnais le mieux !

     

     

    * pour rappel,

    le lien pour entendre

    l'interview de Fruges, c'est là...

     

     

    Et les mails se poursuivent...

     

    Ces messages qui font du bien...

    Le Journal de ma Sœur lu en 2009

    par un groupe d'élèves à Talange, au CDI.

     

     23 juil. 2015 à 17:48, Véronique Poiret a écrit :

    Anne,
     
    Non, je ne vous oublie pas, bien au contraire !
     
    Cela va bientôt faire trois semaines que j'ai lu "Le Journal de Ma Sœur".
    Pourtant, encore aujourd'hui, je peine à donner mon ressenti...
     
    Des mots forts, des expressions chargées d’émotion…
    Des moments qui nécessitent de faire une pause avant de reprendre la lecture.
    Des larmes versées…
     
    J’aurais pu me contenter de ces quelques lignes, mais au fond de moi, j’avais envie d’en parler autrement !
     
    Autrement, oui, mais comment ?
     
     
    Comment exprimer clairement ce qui me paraît obscur ? 
    Difficile à dire, ou plutôt à écrire !
    Comme si, ne pas écrire, était le meilleur moyen de ne pas "tenter le diable" !!
    Serais-je superstitieuse ?
    Ou serait-ce tout simplement l'appréhension d'évoquer mes propres craintes ?
    C'est bien possible, mais puisque ne pas en parler ne m'empêche pas d'y penser, aujourd'hui, je me lance...
     
    La perte soudaine et tragique d'un être cher...
    L'idée que tout bascule en un claquement de doigt, c'est ma hantise !
     
    Fort heureusement, le fait d'en être consciente me permet de profiter et d'apprécier les petits bonheurs de la vie de tous les jours : passer du temps avec mes petits neveux, écouter la nature respirer, lire "Le Journal de Ma Sœur"...
     
    Écrire un journal…
    Personnellement, je n’ai jamais tenu de journal. J’ai essayé une fois ou deux de griffonner quelques lignes sur une feuille volante, mais ça n’a pas été plus loin… que la poubelle !
     
    Écrire un journal ?
    Pourquoi écrire ce que l’on n’arrive pas à dire ?
    Pourquoi écrire si personne n’est censé lire ?
     
    Écrire pour ne pas sombrer.
    Crier son silence.
    Révéler ses douleurs.
    Isoler sa peine.
    Redonner un sens à la vie.
    Être quelqu’un.
     
    Peut-être qu’au fond de soi, on espère être lu ?
     
    L’écriture et ses mystères…
    Les mots, leur force, ce qu’ils nous évoquent, ce qu’ils nous amènent à comprendre…
    Combien ce que l’on perçoit n’est pas et ce que l’on ne perçoit pas, est !!
     
     
    Si les premières pages me renvoyaient sans cesse à mes inquiétudes les plus profondes, l’écriture en elle-même allait très vite m’intriguait et prendre le dessus !
     
     
    Comme je l’ai dit auparavant, l’écriture n’est pas mon fort, ou plutôt, me demande beaucoup d’efforts !
    Aussi, c’est avec beaucoup de plaisir que je continue à découvrir votre univers.
    Qu’il soit imaginaire ou réel, poétique ou réaliste, à la troisième ou à la première personne, c’est à chaque fois un voyage inattendu !
     
    À très bientôt,
     
    Véro
     
     
    PS : Les mystères de l’écriture…
    Suite à ma lecture du « Journal de Ma Sœur », j’ai bien sûr consulté le site de l’APA.
    Et maintenant que j’ai aussi lu « Papi Jeannot » (autre crainte pour moi, la maladie d’Alzheimer), je me demande ce qui vous pousse à faire tel choix plutôt qu’un autre (pour le style d'écriture).
    Je me demande aussi comment, vous, vous travaillez, même si je ne veux pas trop savoir (je préfère éviter ce que je pourrais appeler « l’envers du décor »)…
    Peut-être devrais-je lire votre premier-né : « Les couleurs du bonheur » ?
    Une chose est sûre, je vais devoir commander d’autres ouvrages et trois quatre cinq pour commencer :
    -           -  « L’Abécédaire des Animaux »
    -           - « Les Lunettes de Mamie Babette »
    -           -  « Quand le Père-Noël était petit »
    -           - « Boucle d’Or et les Trois Ours venus d’Ailleurs »
    -           - « Tous les Chats »

     

    Elle n'est pas belle, la vie ?

     

     

    Ces messages qui font du bien...

     

    Ces messages qui font du bien...

     

    Ces messages qui font du bien...

     

    Ces messages qui font du bien...

     

    Ces messages qui font du bien...

     

    Une suite encore ?

    Celle du 27/7/15

     

    Objet : Cinq livres venus d'ailleurs !

    Cinq livres venus d'ailleurs...

    Ce matin, j'ai reçu cinq livres...
    Cinq livres venus d'ailleurs !
    Pas un, pas deux, ni trois ou quatre, mais bien CINQ !!
    Quatre grands et un petit !
    Quel bonheur !
    Dans chacun d'eux, une dédicace et un dessin venus d'ailleurs !

    Après les avoir rapidement feuilletés et pris un bon bain de couleurs, à défaut de bain de soleil (car le ciel pleure aujourd'hui), j'ai ouvert le plus petit d'entre eux et j'ai suivi, page à page, l'aventure de Boucles d'Or...

    Un arc-en-ciel de couleurs !
    Et beaucoup de chaleur !
    Sans aucun doute, un livre à partager avec mes trois petit neveux : R., le plus grand, M., la moyenne et A. la plus petite.

    Du fond du cœur, merci Anne !!

    Amitiés et grands sourires.

    Véro

    PS : un dessin au "doigt levé", juste pour sourire ;-)

     

    « Cabanes de mômesCharente »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :